Le coiffeur parfait à Lyon et mon histoire capillaire


Beauté, mode, bien-être / vendredi, avril 21st, 2017

Mes cheveux et moi, ça a longtemps été la troisième guerre mondiale. Je les ai détestés toute mon enfance et mon adolescence, je les trouvais trop épais, trop bouclés. Je rêvais d’avoir les cheveux fins et lisses comme des baguettes !

2013

Et enfin, en arrivant à la fac il y a quatre ans, j’ai complètement arrêté lisseurs, boucleurs et compagnie. Je me suis penchée de plus en plus sur les cosmétiques bio et j’ai donc abandonné tout produit chimique sur mes cheveux pendant deux ans. Mes cheveux étaient longs et tout bouclés, mais extrêmement abîmés par la pollution extérieure, vu qu’ils n’étaient pas protégés par le silicone et ses amis :

Capture8

2014

En décembre, j’ai complètement déjanté et j’ai tout coupé. Petite coupe d’hiver qui m’a fait le plus grand bien. Et j’ai gardé cette coupe pendant longtemps, en reprenant les shampoings et autres produits siliconés.

Capture11

2016

En Septembre, j’ai encore coupé pour me faire un carré long. J’a-dore cette coupe puisque c’est encore celle que j’arbore aujourd’hui. En Novembre 2016, je décide de me faire blonde mais je déteste, je n’aime pas du tout. Et en Décembre, je trouve LA coiffeuse parfaite : Océane Avakian. Une merveille qui a fait des miracles sur mes cheveux.

Quand on passe la porte du salon, on y découvre une petite pièce très chaleureuse dans laquelle on se sent bien. On est accueillis par son petit chien et elle-même, très souriante. Elle a tout de suite compris ce qu’il me fallait et ce que je voulais, et a réalisé à la perfection mon envie.

Capture12.

J’y suis retourné plusieurs fois depuis pour rafraîchir la couleur et la coupe, et j’aime toujours autant. Les conseils sont vraiment bienveillants, et enfin, c’est une coiffeuse qui coupe JUSTE CE QU’IL FAUT. Et ça, c’est quand même vraiment ce qu’on cherche, non ? 

Capture1

Et vous, c’est quoi vos critères pour trouver LE coiffeur parfait ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réponses à « Le coiffeur parfait à Lyon et mon histoire capillaire »

Qu'en penses-tu ?