Tout a une signification.


Pensées / vendredi, avril 6th, 2018

Aujourd’hui plus que jamais, il y a une signification au chemin que j’ai parcouru. Depuis mon enfance, je me suis toujours consolée en me disant que tout arrivait pour une raison, mettant cette devise sous le signe de la religion. C’était Dieu qui me guidait, qui me disait ce qui était bien ou mal. Lorsque que quelque chose de mal m’arrivait, c’est que j’avais donné du mal en premier.

Puis, j’ai perdu la foi mais j’ai commencé à croire au karma. Je crois au juste retour des choses. Cette phrase, « tout arrive pour une raison », a été ancrée dans ma peau lorsque je traversais une période de ma vie si difficile. Elle est partout avec moi, je la vois chaque jour, et je ressens sa véracité dans chacune de mes actions.

Parfois, il m’arrive de repenser à cette époque de ma vie, si dure mais si enrichissante. Je me dis que, malgré tout, cela m’a fait grandir. J’ai essayé de réparer mes erreurs, j’ai appris de mes faux-pas et j’ai pardonné à ceux qui m’ont fait du mal. Chaque jour, j’essaye de devenir quelqu’un de meilleur afin de ne jamais reproduire les erreurs qui m’ont amenée à me détruire. La prochaine étape sera de me pardonner moi, d’avoir souvent tout gâché alors que la vie me souriait à pleines dents.

Tout a une signification.

Tout ce qui m’est arrivé, m’arrive et m’arrivera, servira à quelque chose et m’aidera à avancer sur le bon chemin. J’ai souffert car j’en avais besoin pour avancer, pour devenir plus forte et assumer mon caractère. Je me suis renfermée sur moi-même parce que j’avais besoin de temps pour me guérir. J’avais besoin de savoir qui j’étais, de me reconstruire. J’avais besoin de devenir quelqu’un d’autre pour me montrer la juste valeur de mon vrai moi. J’avais besoin de me prouver que j’avais toujours agi avec mon cœur. Même si parfois ce n’était pas la meilleure solution.

Ma carapace commence tout juste à se rouvrir, après une longue période. Je recommence à ressentir des émotions, mon cœur qui bat, des sentiments, la douleur et la joie. Le stress, l’angoisse, le déchirement. Mes yeux qui pleurent sincèrement, mes jambes qui tremblent, mon rythme cardiaque qui s’emballe pour rien. Je n’ai jamais été plus heureuse d’être touchée par une dispute. Je n’ai jamais été aussi heureuse d’avoir mal, certaines fois.

Parce qu’au-delà de la douleur, je ressens aussi à nouveau de l’empathie, de la gentillesse, de la bienveillance. De la joie, du bonheur. Je ressens la vie, pour la première fois depuis des années. Je me sens parfaitement vivante, alors que je ne l’étais plus, cachée derrière l’amertume, la solitude, et la déchirure. Je suis de nouveau moi, je suis de nouveau celle que j’étais.

Bienvenue, nouvelle Marie. Plus forte, plus caractérielle, mais aussi encore plus ouverte au monde extérieur. Prête à donner sa vie pour ceux qui le méritent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qu'en penses-tu ?